Actualités Santé

La NASH, le Kafteji et la « crise de foie »

La NASH ou stéatohépatite non-alcoolique. Ce nom pompeux désigne une maladie du foie caractérisée par une accumulation de graisse dans l’organe, une inflammation et une dégénérescence des cellules hépatiques.

L’évolution est marquée par un risque élevé de survenue d’une cirrhose hépatique, d’une insuffisance hépatique. Dés lors, la NASH peut évoluer vers un cancer hépatique.

Cette maladie est imputée à l’obésité, au diabète sucré et à l’hypertriglycéridémie. En d’autres termes, on exclut les autres causes virales, métaboliques et alcoolique. Largement désignée comme la maladie de la malbouffe ou la « maladie du soda » comme se plaisent les médias à l’appeler.

Le cas le plus célèbre, outre méditerranée, qui a eu le mérite de vulgariser cette pathologie, est celui du chroniqueur de Canal Football Club, Pierre Ménès. Il en a été sauvé in extremis en décembre 2016 grâce à une double greffe du foie et du rein. En mars 2017, il a publié un livre-témoignage intitulé « Deuxième mi-temps » où il raconte son parcours, son combat contre la maladie.

Largement méconnue dans notre pays, la NASH doit pourtant faire des ravages, quand on connait le comportement alimentaire tunisien, la malbouffe bien de chez nous. Du Kafteji en passant par l’incroyable essor des sandwichs.

Et pour cause, en 2017, l’Institut National de la Consommation a révélé que 57% de la population tunisienne était en surpoids ou obèse.

Ces comportements alimentaires sont lourds de conséquences: d’après la même source, 30% de la population est atteinte d’hypertension artérielle et 15% souffre du diabète.

Que faire pour endiguer ce problème de santé ? Commencer par sensibiliser les professionnels de santé, tout d’abord, à la détection de cette pathologie qui reste longtemps silencieuse. Puis, éduquer la population quant à l’importance de lutter contre la malbouffe, contre la sédentarité, d’assurer une bonne prise en charge du diabète et des dyslipidémies. Aucun médicament n’a pour l’heure, démontré d’efficacité significative quand l’atteinte hépatique est déclarée.

Chargement...